Appelez-nous maintenant !
01 46 94 68 88

Globe Cleaner s'engage


Notre engagement avec Surfrider : ONG Européenne De Protection Des Océans

Surfrider Foundation Europe est une association environnementale ayant « pour but la défense, la sauvegarde, la mise en valeur et la gestion durable de l’océan, du littoral, des vagues et de la population qui en jouit ». Elle s’est dotée au cours de son existence de compétences environnementales fortes et a développé une réelle expertise en matière d’éducation à l’environnement.

Aujourd’hui reconnue tant au niveau européen qu’international, Surfrider est également devenue un acteur majeur des réseaux d’influence européen sur ces thématiques.

Les objectifs de l'association

Notre objectif ? Protéger les océans, le littoral et les usagers.
Que ce soit lors d’actions d’éducation et de sensibilisation, via de l’activisme local ou encore au travers de son travail d’influence, l’objectif de Surfrider reste le même : contribuer activement à un véritable changement sociétal, écologiquement responsable.

UNE EXPERTISE ENVIRONNEMENTALE ET PÉDAGOGIQUE RECONNUE

L’action de Surfrider vise tant à sensibiliser le grand public et les enfants aux problématiques de préservation des océans, qu’à agir aux niveaux juridique et législatif.
Dans ce cas, Surfrider se positionne alors en tant que véritable relai des attentes de la société civile, interface entre ses adhérents et bénévoles d’une part, et les institutions d’autre part.

 

UNE ACTION STRUCTURÉE AUTOUR DE 5 AXES THÉMATIQUES

 

QUALITÉ DE L’EAU & SANTÉ

QUALITÉ DE L’EAU & SANTÉ

QUALITÉ DE L’EAU & SANTÉ

QUALITÉ DE L’EAU & SANTÉ

QUALITÉ DE L’EAU & SANTÉ

 

L’expertise de l’association sur ces programmes est reconnue tant aux niveaux national, européen qu’international : ainsi après l’octroi par le Ministère français de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie de l’habilitation à siéger dans les instances consultatives nationales, Surfrider Foundation Europe a également obtenu en 2012 l’accréditation UNEP (Programme des Nations Unies pour l’Environnement).

L’association siège également au sein du CESE (Conseil Économique, Social et Environnemental) et depuis 2013 au CNTE, Comité National de la Transition Écologique, instance de dialogue : en France celui-ci est notamment consulté sur les projets de loi concernant l’environnement ou l’énergie, ainsi que sur les stratégies nationales relatives au développement durable, à la biodiversité et au développement de la responsabilité sociétale et environnementale des entreprises.